MODE EXPERT

 

Brevet pratique 2 jours = 990 euros, si vous êtes un expert

À l'époque où j'ai passé mon brevet pratique, s'il y avait pu avoir cette formule, j'aurais été le plus heureux...

Particuliers, professionnels, si vous savez déjà piloter (des bases solides), je vous propose une formation de pilotage intense sur 2 jours.

Pourquoi passer 5 jours en centre si vous savez pilotez ?

Si vous savez déjà piloter comme un "cador de la manette :-)", je vous propose une formule en 2 jours avec vérification des acquis et un vol en mission A1/A2 avec vidéos et prises de vues photos.

 

Le centre de formation agréé D.I.T vous délivrera l'attestation de suivie de formation à la fin de ces 2 jours de formation intense.

Évidemment, nous verrons surtout les aspects sécurité, alpha-tango, autorisations de vols, assurance, où voler, dérogation de vol, et tant d'autres choses...

 

 

MODE GRAND DÉBUTANT

 

Brevet pratique en 5 jours = 1 790 euros, si vos connaissances en drone sont proches du néant 

 

Nous passerons 31 heures à télépiloter, vous apprendrez et vous avancerez doucement, mais sûrement.

 

Nous évoquerons les aspects sécurité, conditions de vol, le site alpha-tango, les assurances, etc.

 

Nous ferons comme les autres formules, un vol en mission A1/A2 avec vidéos et prises de vues

 

photos.

 

Le centre de formation agréé D.I.T vous délivrera l'attestation de suivie de formation à la fin de ces 5 jours de formation intense.

 

MODE INTERMÉDIAIRE

Brevet pratique 3 jours = 1 490 euros, si vous êtes à l'aise en pilotage loisirs et que vous voulez devenir professionnel

Si vous savez déjà piloter en mode loisirs et que vous voulez devenir professionnel, cette formation est faite pour vous.

 Je vous propose une formule en 3 jours, avec vérification des acquis et un vol en mission A1/A2 avec vidéos et prises de vue photos.

 

Le centre de formation agréé D.I.T vous délivrera l'attestation de suivie de formation à la fin de ces 3 jours de formation intense.

Évidemment, nous verrons surtout les aspects sécurité, alpha-tango, autorisations de vols, assurance, où voler, dérogation de vol, et tant d'autres choses...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MODE  CATÉGORIE OUVERTE

 

Tarif  = 380* euros.

Que de la pratique, c'est le crédo de D.I.T. 

Très peu de théorie, car tout est en accès libre et GRATUIT sur internet pour les connaissances en  brevet théorique. On en parlera lors de votre venue !

 

MAXIMUM 2 ÉLÈVES !
 

 

(Astérisque(*) et non pas Astérix :-) , en bas de page, rien n'est caché chez D.I.T !)

 

 

Vous voulez vous initier au mode professionnel  avec un formateur agréé, qualifié et certifié (bla bla bla bla, oui mais, surtout ne pas se prendre au sérieux quoiqu'il arrive, même si tout ça est vrai) !

 

 

 

 

La formation pour la catégorie ouverte de pilotage de drone est requise pour ceux qui souhaitent :

télépiloter un drone pesant 250 g ou plus et effectuer des opérations à faible risque (vol en vue directe) dans des zones présentant un risque minime pour la sécurité des personnes et autres engins volant prioritaire.

 

Il est recommandé de suivre cette formation même pour les personnes possédant un drone pesant moins de 250 g.

Les règles de la catégorie ouverte s’appliquent à tous les pilotes de drones, qu’ils soient novices ou expérimentés. Pour voler légalement et en toute sécurité, il est essentiel de respecter les exigences de la catégorie ouverte, comme les restrictions de poids, les distances minimales à respecter par rapport aux personnes et aux zones sensibles, ainsi que les autres règles spécifiques à chaque sous-catégorie (A1 et A3). Ces règles ont été établies par les autorités de l’aviation civile pour garantir la sécurité des opérations de drones et la protection des personnes et des biens. Il est donc important de suivre une formation appropriée et de respecter les réglementations applicables pour piloter un drone en catégorie ouverte.

 

 

 

 

En 4 heures, vous aurez acquis des bases solides pour être assez à l'aise pour faire des "missions solo".

 

Nous verrons tous les aspects de vol, réglage radiocommande, préparation de la mission (Montage des hélices, application de vol, *prises de vues photos/vidéos)

 

*Pilotage uniquement :

Si prises de vues photos/vidéos =

50 euros en option (évidemment), venez avec votre carte SD, pour partir avec VOS souvenirs, filmés et photographiés par VOUS !

 

 

 

 

Je vous propose cette formation pour vous permettre de mieux comprendre et utiliser un drone en toute sécurité. Cette formation est recommandée à toutes les personnes qui souhaitent voler de manière responsable en respectant la réglementation ainsi que les bonnes pratiques de vol de drone.

 

 

 

 

Questions et réponses importantes

 

Actuellement, je suis enregistré en tant qu’opérateur de drone dans la catégorie spécifique, conformément aux scénarios nationaux S1/S2/S3.

 

Je pourrais faire quoi en 2024 ?

 

Vous avez la possibilité de poursuivre votre travail en suivant les scénarios nationaux (S1/S2/S3) jusqu’au 31 décembre 2025, que vos UAS soient classés ou non, à condition qu’ils aient été mis sur le marché avant le 1er janvier 2024.

Il n’est pas nécessaire d’entreprendre des démarches spécifiques pour bénéficier de cette période de transition de deux ans en tant qu’exploitant déclaré. Cela signifie que vous ne pouvez pas ajouter de scénario national à votre déclaration, mais vous pouvez la renouveler et la modifier pour ajouter ou supprimer un drone, mettre à jour la version de votre MANEX (manuel d'exploitant), etc. De plus, vous pouvez continuer à former des télépilotes aux scénarios S1/S2/S3 ou recruter des télépilotes possédant un CATT et une attestation de formation pratique.

 

Vous pouvez utiliser un système d’aéronef sans pilote (UAS) de classe C0 à C4 dans une catégorie ouverte, sous les sous-catégories A1/A2/A3. Cela permet de remplacer presque toutes les missions S1 (sauf le vol de nuit). Une fois la mise à jour de l’arrêté espace effectuée, il sera également possible de voler de nuit et de remplacer les missions du scénario S3 (avec un UAS C0/C1/C2) par les sous-catégories A1 ou A2. Cependant, comme la sous-catégorie A3 impose une distance/tiers de 150 mètres, elle n’est pas applicable en zone urbaine.

La formation A1/A3 peut être préparée et passée en ligne sur la plateforme de la DSAC. La formation théorique A2 peut être préparée seule ou avec l’aide d’un centre de formation, et l’examen se fait en ligne sous surveillance vidéo. La validation pratique de l’A2 peut être réalisée seule (auto-formation) ou avec l’aide d’un centre de formation.

Il est important de noter que la sous-catégorie S2 n’a pas d’équivalent dans cette catégorie, car le vol hors de la ligne de vue (BVLOS) est interdit dans la catégorie ouverte.

Attention si les vols ne rentrent pas dans le cadre ci-dessus, vous devrez :

 

À partir du 1er janvier 2024, vous devrez obtenir le Certificat d’Aptitude Théorique pour les Scénarios standard (CATS) délivré par la DGAC, ainsi qu’une Attestation de suivi de formation pratique STS01 et STS02. Ces certifications doivent être obtenues dans un centre DGAC pour la partie théorique et dans un centre de formation pour la partie pratique. Vous devrez utiliser des UAS de classe C5 et C6. À noter qu’aucun centre de formation ne propose actuellement ce service.

Après 2024, il ne sera plus nécessaire de passer par un centre de formation pour travailler comme vous le faites actuellement. Vous pourrez vous former seul à la catégorie ouverte, qui représentera 95% des vols les plus couramment réalisés. Cependant, même si ce n’est pas obligatoire, une formation reste nécessaire.

Que vous soyez en catégorie Ouverte ou Spécifique, vous devrez effectuer certaines démarches administratives avant de pouvoir réaliser votre mission. Cela comprend les déclarations préfectorales, la mise en place de protocoles avec les aéroports, la gestion de l’occupation des sols, etc. Ces démarches ne s’improvisent pas et une maîtrise parfaite du sujet sera cruciale pour le développement de vos activités nécessitant un drone.

Si vous êtes déjà un exploitant en activité sous le régime des scénarios nationaux, une remise à niveau est conseillée pour comprendre pleinement les subtilités de la catégorie ouverte. Votre expérience devrait vous permettre de vous mettre facilement à jour et d’obtenir vos titres de qualification A1/A3 et BAPD A2. Des conversions sont possibles pour ceux qui ont obtenu des CATT ou équivalents avant le 1er janvier 2022.

 

Si vous suivez jusqu’à là, je vous félicite…on continue :

 

Pour les nouveaux exploitants après 2024, il est important de noter que même si vous pouvez conduire une mini-pelleteuse sans obligation de formation, il est recommandé d’être guidé et formé aux bonnes pratiques. Il en va de même pour le drone en catégorie ouverte.

 

Le drone est un outil facilement accessible. Vous pouvez l’acheter en ligne ou en magasin et le mettre en route facilement avec quelques « tutos ». Cependant, il est important de lire la notice, qui est considérée comme une obligation pour les drones de classe.

 

Il y a de nombreuses questions, auxquelles vous devrez répondre avant de pouvoir voler avec votre drone :

 

Faut-il déclarer mon vol sur alpha-tango où ailleurs ?

 

Dois-je prendre une assurance ?

 

Devez-vous déclarer la machine ?

Devez-vous vous déclarer en tant qu’exploitant ?

Pouvez-vous filmer vos voisins ?

Où voler ?

Pouvez-vous voler en ville ?

Ai-je besoin d’une dérogation ?

Les No Flying Zone ? quoi ! qu’est-ce vous dites ? 

 

Bref, des dizaines de questions auxquels il vous faudra des réponses avant de voler.

 Bien sûr, vous trouverez certainement des réponses « sur » le web !

Courage pour démêler le vrai du flou, (prévoir des médicaments pour les maux de tête).

 

Comme j’ai l’habitude d’être franc, j’informe, c’est tout.

 

Il est important de rappeler que l’utilisation d’un drone dans des conditions non conformes aux règles de sécurité est punie d’un an d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.

 

À vous de voir...

 

En résumé, exploiter un drone, surtout dans le cadre d’une activité professionnelle, ne s’improvise pas. Il est donc fortement recommandé de se former correctement avant de commencer à utiliser un drone.

 

Il est à noter que l'on apprend à conduire une voiture avant d'avoir le permis de conduire et là...! bon ben, on verra où nous mènerons ces 2 ans de transitions, jusqu'à décembre 2025...

 

 

Une vidéo essentielle quelque soit votre niveau

 

 

Numéro de déclaration d'activité :  76 81 01825 81                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Déclaration DGAC : Ed12062

 

Laurent ABECASSIS

07 67 31 08 49

 

Je suis votre référent handicap, réseau agefiph

 

 

Drone In Tarn (3 ans et demi d'activités)

Année 2024