OUPPSSS !

 

Sujet délicat auquel je veux bien "essayer" de répondre...

 

Je ne vais pas vous faire de la flûte ou du pipeau (normal, je suis batteur, auteur/compositeur, comme Phil Collins. Sauf que, je ne suis pas Phil Collins...) pour vous endormir, ce n'est pas mon style (je suis plus franc et direct), je vous dis les choses que je ressens.

 

Je vous donne mon point de vu de musicien et de formateur :

 

À la base je suis musicien,  et que fait un musicien pour avancer, progresser et pouvoir un jour se produire sur scène et par chance vivre, de sa passion ?

 

Le musicien bosse (mais ça vaut pour plein d'autres choses) comme un acharné, des heures et des heures, il répète "sur" différents styles de musique pour trouver sa « voix »

 

Il faut également un feeling avec d’autres musiciens pour pouvoir jouer ensemble et partager.

 

Donc, vous l’avez compris, vous ne  resterez pas assis derrière un bureau pendant le stage, VOUS PILOTEREZ, il n'y a que ça pour arriver à être un bon télépilote.

 

Il vous faudra piloter des heures et des heures après la formation, seul, pour vous perfectionnez, il n'y a pas de secret, c'est un métier d'avenir mais qui se mérite...

 

 

LES COMPETENCES POUR DEVENIR TELEPILOTE DE DRONE :

 

Il ne suffit pas de tenir une télécommande et lever les yeux au ciel...

 

Il faut tout d'abord s'assurer du bon fonctionnement du drone, de la maintenance, gérer les autorisations de vols, envoyer parfois des dérogations pour voler dans des endroits "interdits" de vol, faire parvenir des rapports "de crash" (oui, ça arrive !), je passe plein d'étape autre que celles énoncées avant, car la liste serait trop longue.. 

 

Vous serez auteur(e), réalisateur(trice), cadreur, monteur, créatif(ve) et surtout curieux des nouveautés, car c'est un milieu qui va "très vite".

 

Vous maitriserez l'outil informatique (logiciels en tout genre : photogrammétrie 2D/3D (numérisatrion), vidéo (cadrage/montage/incrustation écrite et sonore), photos (cadrage, montage, retouche)

 

Nous sommes dans une ère de technologie avancée où de nombreuses sociétés auront besoin de vous et de vos talents multiples de télépilote de drone...

 

Vous devrer être d'une grande rigueur, tenace, patient, etc.

 

Pour faire ce métier,  vous l'avez compris, il faut fournir ENORMEMENT de TRAVAIL.

 

Pour finir, je vous donne un retour de la "vraie vie" :

 

Je démarre à peine dans la formation (donc, peu de recul de formateur) mais j'ai déjà des retours de stagiaires (que je suis de près, évidemment) qui se découragent, en me disant :

 

- " je suis seul(e), je fais tout, tout(e) seul(e)"...

 

Je suis toujours télépilote et formateur, et OUI, c'est un métier solitaire, en tout cas, au début.

 

Si vous avez la chance de "percer vite et de déléguer" et de trouver votre équipe, ce sera fabuleux.

 

À ce jour, je suis encore seul à tout faire, droner, former, etc.

 

Je ne décourage pas, j'informe !

 

 

Maintenant que j'en ai perdu au passage MAIS surtout à ceux qui sont encore motivés :

 

- " Vous êtes toujours d'accord pour devenir télépilote " ?

 

 

Oui ! donc, partageons ensemble ces connaissances  et croyez moi, ça vaut le coup...