Bon, parlons drone !

 

Cela fait 11 ans que je pratique en loisirs et depuis le 28 Septembre 2020 que je suis professionnel.

 

Voici le coupable qui m'a fait replonger dans le monde merveilleux de l'aéromodélisme, on ne se moque pas !

Connais-toi toi même !

 

 

 

 

je vais me présenter (humblement, évidemment)…

 

 

j’ai grandi heureux dans un 810 mètres carré durant mes premières années, à Hawaï.

 

Ensuite, mes parents nous ont dit, que c’était trop petit et, nous avons décidé de passer à un 871 mètres carré à HUAHINE (c’est gonflé, vanne de publicitaire !), c’était un vrai parti pris de leur part !

 

 J’ai fait mon premier vol spécial en 1969…année de ma naissance, belle année !

 

Après avoir travaillé (c’est trop dur...) énormément à l’école, jusqu’à « Mathspé » mention très bien je vous assure, que c’est faux, j’ai décidé de me « poser » un peu… :-) 

 

 

 j’ai fait du bénévolat, j’ai aidé Elvis PRESLEY à devenir un vrai tennisman, j’ai coacthé John Mac ENROE à devenir un grand chanteur, ou l’inverse.

 

Ce que je sais, c’est que j’ai fait le marathon de New-York à cloche pied, j’ai traversé l’océan, sans bouteille et en apnée, mais surtout, j’ai vendu de la glace aux igloos et ça, faut le faire quand même !

 

 

 

Je n’ai pas à me plaindre de ma vie d’avant, il y a pire, non ?

 

Plus sérieusement !

 

J’ai  un regret, c’est que ma société fondée « ma déchetterie à domicile » n’est pas eut l’aide à la personne (Service à la Personne, crédit d’impôt de 50 %) comme je le souhaitais pour faire du solidaire et du recyclable utile (cf. lien), c’était avant-gardiste ?

 

 

http://www.letarnlibre.com/2018/02/21/6988-laurent-abecassis-lance-«-dechetterie-domicile-»-service-inedit-dans-tarn-enlevement-recyclage-solidaire.html

 

C’est du passé, mais j’ai quand même déposé le nom et l’idée à l’inpi !

 

 

 

 

 

 

Alors, oui, j’ai attendu avant de me lancer, j’en ai craché du drone, de l’hélice, des drones de M….pas de regrets.

 

 

Au fil du temps, je me suis aperçu que rien n’était aussi « passionnant » que de piloter sans programmation.

 

Vous avez quelques exemples sur le site, de photos et vidéos

 

 

Je suis totalement pour le fait de se faire former, pour les formations et pour le partage.

 

            

                                          Le partage !

 

           Il y en a beaucoup qui n’ont pas la même vison du partage...

 

Vaste mot, le partage, de nos jours...

 

Quand j'étais petit (il y a fort longtemps), je disais à mes parents :

 

 - "moi pas goliste" (je sais mieux parler, aujourd'hui :-) )

 

Mes parents ont dû me dire de partager avec mes autres frères et j'ai répondu ça !

 

Aucune allusion à la politique, évidemment.

 

Je fais référence au fait qu'il ne faut pas être égoïste en famille et dans la vie, avec les autres.

 

J'ai souvenir que j'étais conseillé de classe (je ne sais pas si ça se dit encore) et que j’aimais « défendre » mes copains. Je ne suis pas

avocat pour autant !

 

En 1984/1985, j'étais au lycée (quoi je suis vieux), j'ai été très touché par ce qui se passait en Ethiopie, une (deux) famine épouvantable.

 

j'ai retroussé mes manches et celles des élèves de mon lycée (lycée polyvalent à Toulouse) et j'ai récolté des sacs de riz, sous l'égide de Bernard K. On a pris tout ce que l'on pouvait donner "pour  aider".

 

Depuis 2015, j'organise à Lavaur, où ? dans le Tarn (quelle surprise !) le salon du flipper et des jeux de café.

 

Le but étant de partager une des passions que j'avais jeune (comme le modélisme) avec le grand public, ma passion pour les flippers.

 

À titre associatif, j'ai monté l'association Flipper In Tarn, et une fois par an, durant un week-end (cette année, 30 Avril et 1 Mai 2002) les familles viennent à la halle d'occitanie de Lavaur pour jouer quasi gratuitement, (6 euros pour les adultes et gratuit pour les moins de 12 ans) à tous les jeux présents, flipper, baby-foot et bornes d'arcade.

 

 

 

L’association fait payer l’entrée 6 euros/adultes (gratuit pour les moins de 12 ans),

 et ensuite les personnes jouent toute la journée aux flipper, baby et bornes et, la cerise sur le gâteau, les personnes nous disent merci en partant, pari gagné !

 

 

Croyez-moi, c’est du pur bénévolat, énormément de boulot en amont.

 

HEUREUSEMENT, j’ai les bénévoles durant le salon sans qui, RIEN n’existerait

 

Le salon est encore d’actualité pour 2022.

 

Depuis plus de vingt ans, je pratique les logiciels de musique, de montage vidéo et photos Apple.

 

De ce fait, je suis multitâche (ma marque préférée de lessive étant…) dans de nombreux domaines, ce qui me permet de ne pas sous-traiter mes missions et formations et d’avoir un prix qui me semble juste !

 

Voilà, vous saurez où vous allez en venant en formation ou quand vous confierez vos missions à Drone In Tarn.